En cliquant sur "Accepter tous les cookies", vous acceptez que des cookies soient stockés sur votre appareil afin d'améliorer la navigation sur le site, d'analyser l'utilisation du site et de nous aider dans nos efforts de marketing. Consultez notre politique de confidentialité pour plus d'informations.

West Web Valley devient Xplore, la marque de capital-innovation d’Épopée Gestion

23.2.2024

Startup - Seederal dévoile son 1e prototype de tracteur électrique

La start-up bretonne Seederal dévoile son premier prototype de tracteur électrique à l’occasion du lancement de sa campagne d’essai.

Partager

La start-up bretonne Seederal dévoile son premier prototype de tracteur électrique à l’occasion du lancement de sa campagne d’essai, tout juste un an après l’annonce de sa première levée de fonds. Ce démonstrateur technologique va lui permettre d’accélérer le développement du premier tracteur électrique de grande autonomie.

Dans un contexte où le débat sur la transition agricole est cristallisé par la hausse des prix du fioul agricole et l’absence d’alternative pour les agriculteurs, l’innovation de Seederal est une avancée majeure vers un machinisme décarboné et vertueux économiquement. Sa mise en route est l’aboutissement de plusieurs années de conception, mené par une équipe d’ingénieurs passionnés en collaboration étroite avec ses partenaires industriels stratégiques.

Concevoir avec les agriculteurs le tracteur du futur

À la suite d’une première levée de fonds annoncée fin 2022, la société a pu accélérer ses travaux de recherche et de développement. Fondée par Arthur Rivoal et Antoine Venet, deux ingénieurs, l’effectif de l’entreprise s’est étoffé au cours de l’année et est aujourd’hui constitué de 12 profils experts et complémentaires, issus pour une partie d’industriels tractoristes, et pour l’autre de constructeurs automobiles à la pointe de l’électrification. Les effectifs devraient continuer à croître sur les deux pôles géographiques de la société : Brest pour l’expertise mécanique et batterie, et Rennes pour l’expertise système.

L’objectif est de développer un tracteur 100% électrique de moyenne puissance (équivalent 160 chevaux), avec une autonomie permettant de réaliser une journée complète de travail. Ce sera le premier produit de l’entreprise et son design sera tout autre que celui du prototype actuel. Pour l’heure tenu confidentiel, il sera dévoilé en 2025.

Pour autant, « ce prototype marque le franchissement d’une étape majeure vers la concrétisation de la mission de Seederal : apporter une nouvelle énergie pour accélérer la transition de l’agriculture. Les agriculteurs, parmi lesquels certains sont investisseurs de la première heure dans la société, sont convaincus que notre solution contribuera à améliorer l'efficacité de leurs pratiques, et surtout à réduire leur dépendance aux énergies fossiles » déclare Antoine Venet, CEO co-fondateur de Seederal.

Une nouvelle phase de développement entamée grâce aux premiers résultats d’essais

Si le produit définitif est tenu à l’écart des projecteurs pour l’instant, ce prototype en présente néanmoins certaines caractéristiques-clés, pour démontrer la pertinence du positionnement technologique de l’entreprise.

« À notre connaissance, c’est le premier tracteur agricole sans boîte de vitesses. Et pourtant, depuis l’apparition historique de ces machines, tout tracteur est conçu puis construit autour de cet organe. Il s’agit donc d’un tracteur historique ! » abonde Arthur Rivoal, CTO/CVO co-fondateur. 

Si Seederal a pu s’en départir, c’est précisément grâce aux performances des moteurs électriques et à l’architecture soigneusement conçue de sa transmission.

Depuis son montage à la fin de l’été 2023, le prototype Seederal a fait ses premières accélérations à l’automne, puis a été finement paramétré. Les premiers essais furent plus que concluants, et, contre toute attente a priori, ce tracteur est plus léger que sa version thermique. L’aboutissement de ces développements ouvrent la voie à une campagne d’essais intensive en vue d’optimiser la conception du tracteur définitif. « Direction les champs bretons pour le démarrage de la saison agricole 2024 » !

La jeune entreprise s’établit désormais comme une véritable start-up industrielle. L’assemblage de son premier prototype dans l’Ouest de la France est le premier témoin de son souhait de porter son projet à l’échelle industrielle en Bretagne, dans un contexte de nécessaire réindustrialisation.

Écoutez le podcast sur votre plateforme préférée :

Sommaire

Les dernières news

Voir toutes les news
2.4.2024

Podcast - L'Épopée d'Antoine Cheul

14.2.2024

Écosystème - Map Nouvelle-Aquitaine 2024

13.2.2024

Podcast - L'Épopée d'Amaury Bolvin

22.1.2024

Écosystème - Map Normandie 2024