En cliquant sur "Accepter tous les cookies", vous acceptez que des cookies soient stockés sur votre appareil afin d'améliorer la navigation sur le site, d'analyser l'utilisation du site et de nous aider dans nos efforts de marketing. Consultez notre politique de confidentialité pour plus d'informations.

West Web Valley devient Xplore, la marque de capital-innovation d’Épopée Gestion

9.1.2024

Écosystème - Map Ouest 2024

Découvrez la 8e édition de l’écosystème innovation de l’Ouest - Bretagne, Loire-Atlantique et Vendée - aux couleurs de Xplore.

Partager

Sur la fin de l’année 2023, l’écosystème tech a régulièrement mis en avant les 10 ans de la French Tech. A notre tour de faire ce point avec un focus “Ouest”.

Dans cet article, nous tenterons de vous éclairer sur les tendances décelées au fil des 8 éditions de la cartographie de l'écosystème et de ce que nous pressentons au travers de Xplore, notre nouvelle marque dédiée à l’innovation chez Épopée Gestion.

Premier enseignement, nos 3 métropoles French Tech sont au rendez-vous ! Une bataille saine pour disputer la première place entre Nantes et Rennes est toujours d’actualité… Il y a 10 ans, Rennes était en tête, repris par Nantes sur la période 2015/2019, et un coude-à-coude ces dernières années avec un nouveau basculement en 2023 avec Rennes, qui est repassée devant, d’une très courte tête. 

Mais au global, sur la façade Atlantique en 2024, c’est probablement Bordeaux et la Nouvelle-Aquitaine qui prendraient enfin la première position, au vu de l’émulation de ces dernières années.

De l’incontournable Coq Rouge au très prometteur Coq Bleu

Il y a 10 ans, l’euphorie était là. Le Coq Rouge de la French Tech était naissant, une dynamique incroyable s’enclenchait dans nos 3 métropoles ainsi que dans les différentes communautés (Vannes, Lorient, Lannion, Quimper, Saint-Brieuc, Saint-Nazaire…).

Le monde du digital, au travers de multiples SAAS, était en effervescence et ce jusqu’en 2020. Les banques, les organismes publics, les business angels et les fonds d’investissements étaient tous au rendez-vous pour que ces startups achètent de la croissance.

De 2014 à 2019, elles ont été nombreuses à transformer l’essai, avec en tête l’incroyable succès des Nantais d’Akeneo (Nicolas Dupont, Fredérique de Gombert et Benoît Jacquemont 👏👏👏 ) suivis par iAdvize (44), Leocare (35), Lengow (44), Famileo (35), Imascap (29), Digitaleo (35), Allovoisins (44), Advalo (35), Gens de confiance (44), Camping & co (35), CHR Numérique (29), Hoppen (35), ImmoFacile (29)… sans parler d’HelloWork (35) que l’on peut placer en hors catégorie aujourd’hui !

5 ans après, une nouvelle vague d'entrepreneurs à succès est arrivée : Shopopop, Steeple,  Smartway, Check & visit, Ecotree, Mr Suricate, Imagina, Oso.ai, Crisp, Simango…

Aujourd’hui en 2024, dans le domaine du numérique pur, il est plus difficile de voir une nouvelle vague arriver. Il y a bien entendu quelques serials entrepreneurs qui repartent au combat comme l’équipe d’Implcit (Nicolas Thomas et Laurent Nicolas) ou encore Mikaël Froger avec son nouveau projet Mimbi qui permet d’aider les marques à analyser le retour sur investissement de leurs campagnes de retail media.

Dès 2020, nous avons surtout observé nettement moins de projets dans le domaine du SAAS. Le Covid a été un véritable accélérateur pour de nombreux porteurs de projets en migrant vers des projets à impact / greentech : Berny, QuelBonPlan, Bout à Bout, Underdog, Drink Dong… 

Post Covid, à l’Ouest, les nouvelles rock stars de l’innovation ne sont plus issues du monde du digital pur mais de l’innovation, couplée à de l’industrie. Le mouvement est notamment appelé French Fab, représenté par ce discret Coq Bleu. 

D'après Nicolas Dufourcq, directeur de Bpifrance, "La French Fab, c’est la manière française de faire de l’industrie, c’est l’écosystème de l’industrie française qui est trop méconnu et qui mérite toute notre considération".

Pour illustrer ces propos, citons à l’Ouest notamment, les succès de Entech, Unseenlabs, Aisprid, Thrasos, Pure control, Neolhite, Agriodor, etc… Quelques-uns d’entre eux devraient figurer en bonne place de notre classement 2024 d'Épopée Deloitte Les 40, classement des 40 personnalités de moins de 40 ans les plus prometteuses de la région Ouest. 

Startups / Scales-ups, le mur de la dette se rapproche pour certaines d’entre elles 

Le gros problème ? Toutes ces startups qui ne sont pas parvenues à devenir des PME du numérique, avec un début d’EBITDA positif. 

Le mur de la dette est plus que présent en 2024. Faute de financements pour se renflouer, de plus en plus de jeunes pousses se retrouvent face à une montagne insurmontable de dettes. Le phénomène, qui mène celles-ci vers la cessation de paiements, devrait malheureusement s'aggraver dans les prochains mois.

Si nous positivons, il pourrait y avoir des rapprochements stratégiques à l’instar de l'absorption de Copeeks (22) par Tell Digital (29) dans l’univers des AgTech. Nous pensons que c’est une piste sérieuse à creuser et qu’une entité publique ou privée devrait se pencher sur le sujet en 2024. 

Après les vagues du Big Data et de la Cyber, place à l’IA

C’est l’emballement du moment ! Pas un jour sans un rebondissement, tant au niveau mondial que régional. 

De nombreuses conférences de sensibilisation ont eu lieu notamment avec Cyril de Sousa Cardoso de Polaria qui est intervenu au West Web Festival, au Medef 35, à Produit en Bretagne, au klub Épopée… C’est un véritable succès pour son ouvrage “Guide de l’IA générative : Transformez votre quotidien professionnel à l'ère de ChatGPT, Bing, Bard, Bloom, Claude”.
Les ETI du territoire semblent avoir pris la mesure du phénomène, comme le Crédit Mutuel Arkéa qui a dévoilé un modèle d’IA générative en français, sobre en énergie et open source. Le groupe devient ainsi le premier établissement bancaire à proposer en libre accès pour les développeurs un module d’IA générative souveraine spécialisée pour près de 40 cas d’expérimentations.

Côté startups, suite à notre observatoire de novembre dernier, 82% de l'écosystème déclarait utiliser déjà l’IA générative dans leurs outils.

Côté influenceurs sur la cartographie, nous avons décidé d’ajouter Anne Kerdi, 1ère IA Bretonne, une mystérieuse Instagrameuse vantant régulièrement les charmes de la Bretagne. Déjà 8000 Followers !

Aux côtés de Anne Kerdi, nous retrouvons cette année, de nombreuses femmes qui ne sont pas des IA. Il s’agit de Lucile Vannier ou encore Najette Fellache de Speach Me avec ses 60000 followers sur LinkedIn. Francois Allet les rejoint, suite à sa nomination dans le 30under30. Son podcast Serial Entrepreneurs, totalise plus de 14 0000 écoutes sur toutes les plateformes. Il  fait également partie du top 30 des podcasts entrepreneuriat les plus écoutés en France, sur Apple Podcasts. A noter que des stations ont fermé sur cet axe, avec la startup CBreton et le podcast “Plein Phare”.

L’écosystème de l’Ouest est stabilisé, il est à maturité 

Comme évoqué sur la précédente édition, un des premiers signaux illustrant la maturité de l’écosystème est le fait que des CEO de startups, ayant fait leur premier cash out, se soient regroupés pour créer leur propre véhicule d’investissement : 1er étage.

En 2023, ils ont exécuté leur promesse en investissant dans de nombreuses startups : Loyoly (44), Ozzak (44), Grimp (35), Soreward (44)… Fort du succès de ce déploiement, un second véhicule serait en préparation, toujours drivé par Antoine Cheul et Johan Ricaut (Shopopop), Julien Chevalier (Teester), Florian Hervéou

Autre preuve de cette stabilisation de notre écosystème en 2023 : nous avons constaté très peu d'ouvertures et de fermetures d’espaces de coworking. Idem côté création de nouvelle formation à l'exception de Ceebex, un organisme de formation continue spécialisé en cybersécurité et certifié Qualiopi, basé à Rennes. Il s’adresse aux professionnels de la cybersécurité, de l'IT mais aussi aux entreprises souhaitant sensibiliser leurs salariés aux risques des cyberattaques. 

Côté accélérateur, après un engouement il y a 5/7 ans, l'apurement s’est fait avant ou pendant le COVID. La nouvelle fracassante en 2023 : l'arrêt d’1kubator. Fondé à Lyon par Alexandre Fourtoy, 1Kubator s’est progressivement déployé en France par l’ouverture de neuf bureaux. Dans l’Ouest, la structure était présente à Nantes depuis mars 2017 et Rennes depuis avril 2018, avec une tentative d’émanation sur Lorient. Après avoir levé 3,6 M€ en 2018, 1Kubator a procédé à une seconde opération de 9 M€ en deux tranches en 2021, souhaitant alors devenir « le premier réseau privé d’innovation ».

Il faudra retenir l’implication des équipes en local, qui ont participé à créer une dynamique entrepreneuriale alimentant de très nombreux événements.

Côtés événements, le fait marquant est la mise en pause du Web2day. Pionnier des festivals numériques, durant 13 ans, ce sont des dizaines de milliers de festivaliers qui ont adoré se retrouver sous les nefs. Bravo à toutes ces belles énergies, aux bénévoles et aux équipes qui se sont mobilisés durant des années. Pour 2024, l’équipe du Web2day imagine un événement différent. Un format plus resserré, des contenus plus ciblés, un temps pour anticiper le futur qui s’appellera “Et demain ?” et qui aura lieu début juin. Après cette respiration, le Web2day devrait revenir en force en 2025 avec un nouveau nom, un nouveau format, de nouvelles collabs…

Quelques amis nantais, orchestré par _iciLundi (Gregory Thibord et Florian Hervéou, encore lui ;-),  ont décidé de relancer un festival pur startups (comme au début du web2Day) avec les équipes de l'accélérateur H7 à Lyon. Il aura lieu le 24 et 25 janvier à Nantes. L’événement est très prometteur ! Si vous êtes intéressé, contactez-nous, et nous vous transmettrons un code promo.

Toujours à Nantes, les foulées du numérique feront leur grand retour le 22 septembre 2024, notamment grâce à l’implication de Thomas Mathieu de Guest Suite.

Notons aussi le changement de nom de La Digital Tech Conference en Imagine Summit. L'événement phare de la French Tech Rennes St Malo a changé de nom pour avoir une vision plus inclusive de l'innovation et pour être au plus près de la promesse de l'événement : créer du lien, s'inspirer et croiser les mondes autour de l'innovation, entre startupers, entrepreneurs, chercheurs et étudiants. 

À l’Ouest, Frédéric Nicolas et son équipe de la FrenchTech Brest Bretagne Ouest (Ex FrenchTech Brest +, nouveau nom adopté en 2023) ont mis l’accent sur les thématiques de l’impact (Impact day) et de l’intelligence artificielle, avec les AI Days.

À noter que le West Web Festival fêtera ses 10 ans les 11 et 12 juillet 2024. Il devrait mettre en avant les 10 ans de la French Tech, avec un focus sur les 10 ans à venir.

Écoutez le podcast sur votre plateforme préférée :

Sommaire

Les dernières news

Voir toutes les news
22.2.2024

Startup - Seederal dévoile son 1e prototype de tracteur électrique

14.2.2024

Écosystème - Map Nouvelle-Aquitaine 2024

13.2.2024

Podcast - L'Épopée d'Amaury Bolvin

22.1.2024

Écosystème - Map Normandie 2024